Burkina Faso : futur géant de l’or en Afrique de l’Ouest ?

Jules Boa
Jules Boa juillet 8, 2024
Updated 2024/07/08 at 11:02 AM

Le Burkina Faso est sur le point de devenir un acteur majeur dans la production d’or en Afrique de l’Ouest. Grâce à l’imminente ouverture de la mine de Kiaka, exploitée par West African Resources, le pays anticipe une hausse significative de sa production aurifère dès 2025.

Les prévisions initiales de production de la mine de Kiaka ont été revues à la hausse, passant de 234 000 à 258 000 onces d’or par an en moyenne sur les cinq premières années d’exploitation. Cette augmentation significative renforce les ambitions du Burkina Faso de se hisser parmi les plus grands producteurs d’or de la région.

« Nous prévoyons de produire désormais plus de 4,2 millions d’onces au cours de la prochaine décennie, avec un pic attendu en 2030 à 494 000 onces d’or par an », a déclaré le CEO Richard Hyde. Selon la célèbre agence Ecofin, « l’entrée en production de la mine Kiaka qui devrait générer des flux de trésorerie libre avant impôts de 3,4 milliards $, selon la nouvelle étude, fera de West African Resources un producteur d’or à plusieurs actifs ».

Le projet de la mine de Kiaka est déjà bien avancé, avec 50% de son développement achevé. Cette nouvelle mine, dont l’étude de faisabilité actualisée révèle un potentiel de production supérieur aux attentes, représente un levier de croissance majeur pour l’économie burkinabè.

TAGGED: ,
Share this Article
Leave a comment

Laisser un commentaire