Energia Africa

Actualité, Energie, environnement, Hydrocarbures

Burkina Faso : Orezone annonce la première coulée d’or à la mine Bomboré

Selon l’étude de faisabilité publiée en 2019 pour le projet aurifère Bomboré, il peut livrer 1,6 million d’onces d’or en 13 ans. L’entrée en production de la mine, prévue pour 2021, a été retardée de quelques mois en raison des restrictions liées à la pandémie de Covid-19.

Au Burkina Faso, la mine d’or Bomboré est entrée en production. C’est ce qu’a annoncé le lundi 12 septembre son propriétaire canadien Orezone Gold, précisant que l’usine de traitement fonctionne correctement depuis fin juillet avec l’introduction du minerai dans le circuit de récupération d’or fin août.

«?L’équipe a dépassé les attentes en bouclant la construction de l’usine en dessous du budget dans une période marquée par une inflation rapide et les perturbations liées au Covid?», a souligné Patrick Downey, PDG de la compagnie.

 

Pour rappel, l’étude de faisabilité du projet actualisée en 2019 a prévu un investissement initial de 153 millions $ pour la construction de la mine. Bomboré, dont l’entrée en production commerciale devrait intervenir d’ici la fin de l’année 2022, devrait livrer 1,6 million d’onces sur une durée de vie de 13 ans.

La mine est détenue à 90 % par Orezone contre 10 % d’intérêts pour le gouvernement burkinabé. Elle pourrait contribuer dès l’année prochaine à la hausse des recettes et de la production d’or au Burkina Faso.

Emiliano Tossou

About Post Author