Energia Africa

Actualité, Energie, environnement, Hydrocarbures

Côte d’Ivoire | Découverte du pétrole : Sommes -nous prêts ?

Au lendemain de la découverte d’un important gisement de pétrole et de gaz naturel au large des côtes ivoiriennes, il serait intéressant de s’interroger et de se poser les bonnes questions. En effet la Côte d’Ivoire, dans sa volonté de développer son secteur extractif, a depuis quelques années, mis l’accent sur l’exploitation de ses ressources naturelles. Mais comment négocier nos contrats pétroliers, miniers et gaziers afin qu’ils nous soient profitables?

Alors qu’il n’existe en Côte d’Ivoire aucune institution universitaire enseignant le droit des ressources naturelles et de l’énergie, cette question révèle toute sa pertinence. En effet, la plupart du temps, seul le droit des affaires en général est enseigné dans notre pays. Ce qui reste insuffisant au regard de la spécificité de la matière et de la technicité des contrats signés. Bon nombre de nos concitoyens exerçant dans ce domaine ont dû partir se faire former à l’étranger.

Il apparait de plus en plus nécessaire, voire urgent, de réformer le système éducatif ivoirien, pour former des cadres en adéquation avec les besoins opérationnels du monde du travail, et prêts à bâtir une Côte d’Ivoire riche de ses ressources naturelles. Le gaz, le pétrole, les ressources minières en tant que telles, ne sont que fumée et illusion tant qu’elles ne permettent pas à l’ivoirien moyen de sortir de la pauvreté. Ainsi, la Côte d’Ivoire fait encore partie des pays pauvres très endettés, malgré la profusion de ses richesses naturelles qu’on ne cesse de découvrir.

Energia Africa, ainsi que tous les professionnels et chercheurs du domaine, appellent à penser l’avenir économique de notre nation, la Côte d’Ivoire, par une formation à la pointe des évolutions récentes du droit en matière de ressources naturelles et d’énergie.

 

Par Marie-Inès KILI-COULIBALY  PhD. Student (Environmental and Natural Resources Law, Human rights Law)