Energia Africa

Actualité, Energie, environnement, Hydrocarbures

Côte d’Ivoire : Firering trouve un partenaire pour accélérer le développement du projet de lithium Atex

 La croissance du marché des véhicules électriques et son impact sur la demande de batteries favorisent l’investissement dans les projets de lithium à travers le monde. En Côte d’Ivoire, le projet Atex représente une occasion de se positionner comme producteur de ce métal.

Les juniors minières Ricca Resources et Firering Strategic Minerals ont annoncé le mercredi 2 novembre la conclusion d’un accord pour faire avancer le projet de lithium et de tantale Atex en Côte d’Ivoire. En échange d’un investissement maximal de 18,6 millions de dollars réalisé en quatre étapes, Ricca pourra acquérir 50 % dans l’actif appartenant pour le moment à Firering.

Selon les termes convenus, Firering recevra un paiement initial d’un million de dollars, suivi d’une contrepartie en actions Ricca évaluée à 600?000 dollars une fois que la société sera cotée en bourse. Cette dernière devra ensuite consacrer 4,5 millions de dollars aux travaux d’exploration ou fournir une première estimation de ressources sur le projet, afin d’y gagner 25 % d’intérêts. Pour porter sa participation à 35 % dans le cadre de la phase 2, Ricca réalisera une étude exploratoire ou dépensera 900?000 dollars en travaux d’exploration.

La phase 3 verra la société augmenter à nouveau sa participation de 10 % en finançant des travaux d’exploration pour 5,9 millions de dollars, ou en réalisant une étude de préfaisabilité pour le projet. La quatrième et dernière étape sera consacrée à la réalisation d’une étude de faisabilité définitive ou à un financement de 3,4 millions dollars de Ricca afin d’obtenir les 5 % d’intérêts restants.

Notons que Ricca complétera 2,3 millions de dollars en dépenses supplémentaires pour atteindre 18,6 millions d’investissements dans le projet. La société s’est en outre engagée à ajouter 2 millions de dollars si les ressources minérales identifiées à Atex atteignent 20 millions de tonnes titrant 1 % de lithium.

 «?En travaillant avec Firering et en appliquant des méthodes d’exploration éprouvées, nous allons accélérer l’avancée du projet afin d’identifier une ressource initiale à étudier et à développer […]. Nous sommes impatients de jouer notre rôle dans le premier projet de lithium de Côte d’Ivoire?», a commenté Stu Crow, président de Ricca Resources.

Il faut souligner que l’objectif derrière les clauses de l’accord entre Firering et Ricca est de développer la première mine de lithium de Côte d’Ivoire, si les travaux d’exploration sont concluants. Avec une forte demande pour ce produit due à l’explosion de la production et des ventes de véhicules électriques, les deux sociétés ne devraient en effet pas avoir du mal à financer la construction d’une mine, une fois le potentiel identifié.

Alors que la Côte d’Ivoire bâtit actuellement son secteur minier autour de l’or, le succès d’un tel projet représenterait une opportunité de diversification du secteur tout en augmentant les recettes de l’Etat. Le projet Atex pourrait également mieux positionner la destination Côte d’Ivoire auprès des investisseurs étrangers.

Emiliano Tossou

About Post Author