Energia Africa

Actualité, Energie, environnement, Hydrocarbures

Égypte : TGS et Schlumberger participent à une étude 3D en mer Rouge

La société norvégienne de données sismiques TGS a annoncé une nouvelle étude sismique 3D en mer Rouge, au large de l’Égypte, en partenariat avec le géant des services pétroliers Schlumberger.

Il s’agit de la deuxième phase de la nouvelle acquisition des deux sociétés dans la région et elle englobera un minimum de 5 000 kilomètres carrés. L’etude est soutenue par un financement de l’industrie.

“Les données seront acquises avec de longs offsets et traitées à l’aide d’un flux de travail de migration en profondeur pré-pile (PSDM) pour permettre l’imagerie du sous-sol. L’acquisition devrait commencer en avril 2022, avec des produits finaux prévus à la mi-2023 pour assurer la disponibilité avant les futurs cycles de licences dans la région “, a déclaré TGS.

“Le climat d’investissement stable et attrayant de l’Égypte, renforcé par une infrastructure d’exploration établie et complété par des cycles d’attribution de licences réguliers, transparents et bien gérés, a contribué à renforcer l’intérêt pour la mer Rouge. La région est considérée comme ayant un potentiel d’hydrocarbures important, caractérisé par un large éventail de systèmes d’hydrocarbures potentiels comprenant de grandes structures non testées”, a déclaré TGS.

Kristian Johansen, PDG de TGS, a déclaré : “TGS a une solide expérience de succès dans l’amélioration des efforts d’exploration dans la région. Nous sommes déterminés à atteindre notre objectif d’améliorer la compréhension de la subsurface pour nos clients de la mer Rouge égyptienne. Grâce à des technologies modernes d’acquisition et d’imagerie, nous visons à accroître encore le potentiel d’exploration dans un pays qui continue d’attirer les investissements des sociétés E&P.”