Energia Africa

Actualité, Energie, environnement, Hydrocarbures

Environnement | Algérie : ENI et SONATRACH veulent contribuer à la réduction de l’empreinte carbone

L’énergéticien italien Eni et l’opérateur algérien de terminal d’exportation de GNL Sonatrach s’associent à un projet pilote de production d’hydrogène vert en Algérie pour réduire les émissions de CO2 du pays. Ce sont les conclusions  d’une réunion qui a eu lieu entre les deux entreprises  le 7 juillet.

Les entreprises ont défini une feuille de route pour l’évaluation conjointe de la faisabilité technique et commerciale d’un projet pilote de production d’hydrogène à partir d’électricité produite à partir de sources renouvelables (solaire et éolien).Aucun calendrier n’a été donné pour le développement dudit projet.

Les projets en cours visent à améliorer l’efficacité énergétique des procédés, l’électrification des stations d’épuration, la réduction des émissions fugitives de méthane et le développement parallèle de projets dédiés à de nouvelles solutions énergétiques zéro émission.

Soulignons que l’entreprise Eni, est  présente en Algérie depuis 1981, est considérée comme la première entreprise internationale du pays.