Energia Africa

Actualité, Energie, environnement, Hydrocarbures

Guinée : La construction du projet Kouroussa de Hummingbird reste sur la bonne voie

Hummingbird Resources, cotée en bourse, affirme que la construction de sa mine d’or de Kouroussa, en Guinée, continue d’avancer rapidement et reste sur la bonne voie pour réaliser la première coulée d’or d’ici la fin du deuxième trimestre en 2023.

La société précise que les travaux de génie civil sur la mine ont commencé et que les travaux de terrassement sont en voie d’achèvement à l’usine de traitement.

Ceci pendant que les travaux de renforcement des fondations en béton et en acier sont en cours pour l’installation des réservoirs de lixiviation au carbone, ainsi que la fabrication des réservoirs sur place.

 

Après les travaux de fondation, des travaux structurels, mécaniques et de tuyauterie suivront dans la zone de l’usine de traitement.

Hummingbird informe qu’un camp minier pour le personnel de construction est maintenant opérationnel, pour permettre plus de personnel sur le site.

L’entreprise a acheté des articles à long délai de livraison, tels que des alimentateurs à tablier, un concasseur à mâchoires, un groupe de cyclones, un broyeur semi-autogène et des agitateurs.

Les contrats pour la centrale électrique et les entrepreneurs miniers sont en phase finale de négociation et devraient être attribués prochainement.

Pendant ce temps, Hummingbird a reçu des résultats d’analyse sur 86 autres trous de circulation inverse et 12 trous de forage au diamant sur le gisement de Koekoe. En 2021, la société a entrepris un programme de forage intercalaire de 24 000 m, qui visait à convertir le matériel présumé actuellement dans la fosse en état indiqué et à prolonger la durée de vie de la mine de Kouroussa.

La société attend des analyses pour 3 600 m supplémentaires de forage.

Les résultats notables du gisement Koekoe comprennent 3 m d’une teneur de 18,63 g/t d’or à partir de 27 m et 3 m d’une teneur de 34,84 g/t d’or à partir de 51 m.

Hummingbird affirme que ces ensembles de résultats et les précédents continuent de montrer l’importante dotation en or de Kouroussa, avec plusieurs zones à haute teneur qui restent ouvertes.

 

Ces analyses, ainsi que les résultats du programme de forage de Yanfolila, alimenteront la déclaration actualisée des ressources et des réserves de la société, qui devrait être publiée au deuxième trimestre de cette année.

Chanel de Bruyn