Energia Africa

Actualité, Energie, environnement, Hydrocarbures

Le Maroc veut augmenter la part de la biomasse dans son mix électrique

Le Maroc élabore sa feuille de route pour la valorisation énergétique de la biomasse , l’annonce a été faite le 30 août 2021 par le ministère marocain de l’Énergie, des Mines et de l’Environnement. Le but est de porter  à 52 % la part des énergies renouvelables dans son mix énergétique, d’ici à 2030.

La biomasse désigne l’ensemble des matières organiques pouvant se transformer en énergie. . Dans le cas du Maroc, ces matières proviendront des secteurs de l’agriculture, de la sylviculture, des déchets solides provenant des décharges et des eaux usées.

Le ministère marocain de l’Énergie, des Mines et de l’Environnement  la stratégie de développement des centrales à biomasse permettra d’injecter environ 13,4 millions MWh par an dans le réseau électrique national du Maroc. Au moins 6,6 millions de MWh seront issus du secteur agricole, 3,5 millions MWh du secteur forestier, 3,1 millions MWh produits à partir des déchets solides et 0,2 million MWh des eaux usées, selon  le site Média24.