Energia Africa

Actualité, Energie, environnement, Hydrocarbures

Les contrats pétroliers et gaziers en Afrique en baisse de 18% en mai 2022

Les contrats pétroliers et gaziers en Afrique ont enregistré une baisse de 18 % en mai 2022 avec 18 contrats, contre 22 contrats le mois précédent, selon la base de données des contrats pétroliers et gaziers de GlobalData.

L’activité a marqué une baisse de 31%, par rapport à la moyenne des 12 derniers mois de 26 contrats.

Activité de passation de marchés en Afrique en mai 2022

En ce qui concerne les contrats par pays, la Mauritanie a mené l’activité en mai 2022 avec trois contrats représentant une part de 17 % de tous les contrats pétroliers et gaziers, suivie du Nigeria et du Sénégal avec deux contrats et une part de 11 % chacun.

Sur la base d’une moyenne mobile sur 12 mois, le Nigeria a pris la première place avec quatre contrats, suivi de l’Egypte et de l’Angola avec respectivement trois et deux contrats.

Contrats pétroliers et gaziers en Afrique par segment en mai 2022

En ce qui concerne les contrats pétroliers et gaziers par segment en Afrique, le segment en amont a le plus contribué en termes de contrats attribués, avec 12 contrats en mai 2022, suivi du secteur intermédiaire et de la pétrochimie avec respectivement quatre et un contrat.

Contrats par périmètre de travail en Afrique en mai 2022

En mai 2022, la majorité des contrats attribués concernaient la conception et l’ingénierie avec 10 contrats, suivis de l’exploitation et de la maintenance et de l’approvisionnement avec neuf et quatre contrats, respectivement.

Méthodologie

Tous les contrats annoncés publiquement sont inclus dans cette analyse, qui est tirée de la base de données des contrats pétroliers et gaziers de GlobalData qui fournit des informations sur les contrats attribués et expirés dans le monde.

About Post Author