Energia Africa

Actualité, Energie, environnement, Hydrocarbures

Mali : la société ETASI d’Adama Sidibé obtient un contrat de forage sur la future mine d’or Kobada

Selon une étude de faisabilité actualisée en 2021, le projet aurifère Kobada peut être exploité sur 16 ans, avec une production annuelle de 100?000 onces en moyenne sur les 10 premières années. Son propriétaire australien, Toubani Resources, espère améliorer ces chiffres grâce à l’exploration.

Au Mali, la junior minière Toubani Resources a donné le coup d’envoi de sa campagne de forage 2022/2023 au projet aurifère Kobada. Selon les détails publiés dans un communiqué en date du lundi 12 décembre, il s’agit d’abord d’un programme étendu sur 10?750 mètres et confié à la société locale de forage ETASI, appartenant à l’homme d’affaires malien Adama Sidibé.

«?La campagne de forage se concentrera sur les zones à fort potentiel autour de la structure des ressources existantes, en cherchant spécifiquement à étendre la longueur de la minéralisation pour déterminer le potentiel de la ressource?», a expliqué Danny Callow, PDG de Toubani Resources.

Selon la mise à jour de l’étude de faisabilité définitive publiée en septembre 2021, Kobada peut faire bientôt partie des mines d’or importantes du Mali, avec une production annuelle de 100?000 onces sur les dix premières années d’exploitation. Sa durée de vie, estimée à 16 ans, ainsi que la production annuelle projetée, sont des éléments que de potentiels succès dans les travaux d’exploration pourraient améliorer.

Emiliano Tossou

About Post Author