Energia Africa

Actualité, Energie, environnement, Hydrocarbures

Mines | RDC : l’EGC compte acheter 7 000 tonnes de cobalt aux mineurs artisanaux cette année

Dans le cadre de ses premiers achats auprès des mineurs artisanaux de RDC, l’Entreprise générale du cobalt (EGC) déboursera 30 000 $ pour une tonne de cobalt. Cette entité créée en 2019 commencera les achats dans un délai de huit semaines et compte obtenir 7 000 tonnes de cobalt cette année.

Dans une interview téléphonique accordée à Reuters, Jean-Dominique Takis, DG de l’EGC, a confirmé que le site minier de Kasulo, près de Kolwezi dans la province de Lualaba, a été choisi pour les premiers achats. Le minerai de cobalt acheté sera transformé en hydroxyde de cobalt dans les installations de traitement à proximité, avant d’être exporté notamment par l’intermédiaire de Trafigura.

Selon un accord conclu il y a quelques mois, le négociant de matières premières sera en effet le destinataire des achats de l’EGC même si cette dernière conserve une option pour vendre 50 % du cobalt à d’autres parties intéressées. Notons que l’EGC achètera 15 000 tonnes de cobalt aux mineurs l’année prochaine et jusqu’à 20 000 tonnes en 2023.

Il faut souligner que le prix d’achat de 30 000 $ proposé reste assez modeste par rapport au prix actuel du marché qui avoisine les 50 000 $ la tonne. M. Takis explique que pour ne pas soumettre les mineurs artisanaux aux fluctuations en bourse et préserver le prix d’achat, un fonds sera créé. 3 % des recettes de l’EGC iront au fonds si le prix du métal est inférieur à 50 000 $ contre 5 % des recettes s’il est supérieur à 50 000 $ la tonne.

Rappelons que les objectifs de l’EGC sont de lutter contre les exportations illégales de cobalt et de formaliser l’exploitation artisanale et à petite échelle (ASM), afin de faire taire les critiques principalement des ONG.

 

Agence Ecofin