Energia Africa

Actualité, Energie, environnement, Hydrocarbures

Mines | Zimbabwe : Un nouvel outil pour lutter contre la contrebande

Le Zimbabwe fait un pas vers la formalisation de son secteur minier . Le pays envisage de  rédiger une législation qui obligera les mineurs d’or à petite échelle à enregistrer leurs opérations. Les autorités ont en effet l’intention d’enregistrer tous les artisans miniers du pays dans une base de données actuellement en cours d’élaboration par la Reserve Bank of Zimbabwe (RBZ).

Selon Fidelity Printers and Refiners, le seul acheteur d’or du pays , les livraisons d’or du Zimbabwe pour les cinq mois jusqu’en mai ont plongé de 24% à 7 030 kilogrammes par rapport à l’année précédente. Et plus de 1,5 milliard de dollars d’or sont expédiés illégalement hors du Zimbabwe chaque année, selon l’organisation de recherche International Crisis Group.

Selon  le média local The Herald, le nouvel outil contiendra les données biométriques de chaque mineur et un numéro d’identification personnel leur sera octroyé. Les mineurs artisanaux et à petite échelle, entre 500 000 et 1,5 million selon les estimations, recevront ensuite une formation sur l’exploitation minière responsable et sur les meilleures pratiques en termes de réhabilitation des sites miniers.