Energia Africa

Actualité, Energie, environnement, Hydrocarbures

Pétrole | Guinée équatoriale : Le ministre des Mines et des Hydrocarbures délivre un mandat de vaccination des travailleurs du pétrole et du gaz

La Guinée équatoriale ouvre la voie dans le maintien des mesures de prévention et la garantie de la sécurité opérationnelle dans le secteur pétrolier et gazier avec le ministre des Mines et des Hydrocarbures (MMH), SE Gabriel Mbaga Obiang Lima, en donnant un mandat lors d’une réunion virtuelle ce mois pour que tous les travailleurs du pétrole et du gaz soient vaccinés contre le coronavirus.

Le mandat a été appliqué afin de piloter le programme de déploiement de la vaccination du pays, assurant une augmentation des opérations et de la production dans le secteur des hydrocarbures tout en protégeant les travailleurs contre le virus.

SE Gabriel Obiang Lima reste déterminé à développer le secteur pétrolier et gazier du pays tout en atténuant la propagation du virus. En exigeant que tous les travailleurs du pétrole et du gaz, y compris les employés nationaux et expatriés, soient vaccinés, le MMH ouvre la voie à d’autres industries pour donner la priorité à la sécurité de leurs travailleurs.

« Il est interdit aux personnes non vaccinées de travailler sur des installations onshore ou offshore. Ce sont des fonctionnaires et doivent être protégés », a déclaré SE Gabriel Obiang Lima lors de la réunion virtuelle.

Malgré le nombre relativement faible de cas de COVID-19 par rapport à d’autres pays africains, le secteur pétrolier et gazier de la Guinée équatoriale a subi des impacts importants de la pandémie tout au long de 2020 et jusqu’en 2021. La Guinée équatoriale donnant la priorité à son programme de déploiement de la vaccination – le pays a reçu une cargaison de 500 000 Sinopharm vaccins en provenance de Chine fin juin 2021 et d’autres devraient suivre – le secteur pétrolier et gazier est le moteur du progrès.

De plus, lors de la réunion virtuelle, le MMH et le ministère de la Santé et de la Protection sociale ont demandé une augmentation du nombre de vols hebdomadaires vers la Guinée équatoriale, en particulier pour le secteur pétrolier et gazier. Demandé par le biais du Comité politique de surveillance contre le COVID-19, le MMH se concentre sur l’augmentation de la productivité pétrolière et gazière tout en maintenant la sécurité des employés. En travaillant avec le Comité et en pilotant son propre programme de déploiement de la vaccination, le MMH fait des progrès significatifs dans le positionnement du pays en tant que leader africain de la vaccination.

« La Guinée équatoriale a pris les bonnes mesures pour stimuler la productivité du pétrole et du gaz en veillant à ce que le secteur pétrolier et gazier soit à la fois un environnement de travail sûr et productif pour tous les employés du secteur pétrolier et gazier. Le secteur pétrolier et gazier africain peut montrer la voie dans le déploiement de la vaccination sur le continent et nous sommes reconnaissants au comité covid du gouvernement et aux autres ministères de la Guinée équatoriale », a conclu SE

La Guinée équatoriale ouvre la voie dans le maintien des mesures de prévention et la garantie de la sécurité opérationnelle dans le secteur pétrolier et gazier avec le ministre des Mines et des Hydrocarbures (MMH), SE Gabriel Mbaga Obiang Lima, en donnant un mandat lors d’une réunion virtuelle ce mois pour que tous les travailleurs du pétrole et du gaz soient vaccinés contre le coronavirus.

Le mandat a été appliqué afin de piloter le programme de déploiement de la vaccination du pays, assurant une augmentation des opérations et de la production dans le secteur des hydrocarbures tout en protégeant les travailleurs contre le virus.

SE Gabriel Obiang Lima reste déterminé à développer le secteur pétrolier et gazier du pays tout en atténuant la propagation du virus. En exigeant que tous les travailleurs du pétrole et du gaz, y compris les employés nationaux et expatriés, soient vaccinés, le MMH ouvre la voie à d’autres industries pour donner la priorité à la sécurité de leurs travailleurs.

« Il est interdit aux personnes non vaccinées de travailler sur des installations onshore ou offshore. Ce sont des fonctionnaires et doivent être protégés », a déclaré SE Gabriel Obiang Lima lors de la réunion virtuelle.

Malgré le nombre relativement faible de cas de COVID-19 par rapport à d’autres pays africains, le secteur pétrolier et gazier de la Guinée équatoriale a subi des impacts importants de la pandémie tout au long de 2020 et jusqu’en 2021. La Guinée équatoriale donnant la priorité à son programme de déploiement de la vaccination – le pays a reçu une cargaison de 500 000 Sinopharm vaccins en provenance de Chine fin juin 2021 et d’autres devraient suivre – le secteur pétrolier et gazier est le moteur du progrès.

De plus, lors de la réunion virtuelle, le MMH et le ministère de la Santé et de la Protection sociale ont demandé une augmentation du nombre de vols hebdomadaires vers la Guinée équatoriale, en particulier pour le secteur pétrolier et gazier. Demandé par le biais du Comité politique de surveillance contre le COVID-19, le MMH se concentre sur l’augmentation de la productivité pétrolière et gazière tout en maintenant la sécurité des employés. En travaillant avec le Comité et en pilotant son propre programme de déploiement de la vaccination, le MMH fait des progrès significatifs dans le positionnement du pays en tant que leader africain de la vaccination.

« La Guinée équatoriale a pris les bonnes mesures pour stimuler la productivité du pétrole et du gaz en veillant à ce que le secteur pétrolier et gazier soit à la fois un environnement de travail sûr et productif pour tous les employés du secteur pétrolier et gazier. Le secteur pétrolier et gazier africain peut montrer la voie dans le déploiement de la vaccination sur le continent et nous sommes reconnaissants au comité covid du gouvernement et aux autres ministères de la Guinée équatoriale », a conclu SE Gabriel Obiang Lima.