Energia Africa

Actualité, Energie, environnement, Hydrocarbures

Pétrole | Nigéria : Halliburton embauché pour colmater une énorme marée noire

Halliburton, l’une des plus grandes sociétés de services pétroliers au monde, a déclaré qu’une unité de la société avait été embauchée pour aider à sceller une tête de puits dans le sud du Nigeria qui vomissait son contenu depuis plusieurs semaines.

L’unité Boots & Coots de la société basée à Houston a été appelée par le producteur indépendant Aiteo Eastern E&P Co., pour contenir la fuite d’un puits non producteur dans le sud de l’État de Bayelsa , a confirmé mercredi une porte-parole par courrier électronique.

Le déversement se situe sur un champ, connu sous le nom de Oil Mining License 29, qu’Aiteo a acquis il y a six ans auprès d’un consortium dirigé par Royal Dutch Shell Plc. Elle exploite la licence en joint-venture avec la société d’État Nigerian National Petroleum Corp.

Aiteo a déclaré le 20 novembre qu’il s’attend à ce que la marée noire au Nigeria soit « atténuée et considérablement réduite » par l’implication des spécialistes d’Halliburton.

Le pétrole fuit “sous haute pression” depuis le 1er novembre, selon un communiqué publié mercredi par le groupe de défense nigérian Environmental Rights Action, qui a visité le site dimanche.

La rupture du champ situé dans les forêts de mangrove a libéré du brut dans la rivière environnante et des fumées dans l’air.

Le champ a produit environ 27 000 barils par jour en 2020, selon les informations publiées par la NNPC. La production, qui était tombée à environ 9 500 barils par jour en juillet, est transportée via un pipeline jusqu’au terminal d’exportation de Shell à Bonny.

Aiteo a jusqu’à présent récupéré au moins 3 000 barils de pétrole brut émulsionné de la rivière environnante, a rapporté mercredi le journal Thisday basé à Lagos, citant une déclaration du ministère nigérian de l’ Environnement.