Energia Africa

Actualité, Energie, environnement, Hydrocarbures

Pétrole : Exxon va mettre Zafiro hors service

ExxonMobil « travaille » au démantèlement de son unité de production de Zafiro, au large de la Guinée équatoriale. La société a été contrainte d’arrêter la production à Zafiro en septembre lorsque de l’eau est entrée dans l’unité de production flottante (FPU). Un représentant d’Exxon a confirmé que le plan de déclassement était en cours.

Reuters a rapporté cette semaine que la société avait l’intention de quitter la Guinée équatoriale d’ici 2026, date d’expiration de sa licence. « Nous sommes en discussion collaborative avec le gouvernement pour aborder la fin du PSC en octobre 2025 », a déclaré le responsable d’Exxon. Les responsables du ministère des Mines et des Hydrocarbures n’ont pas répondu à la demande de commentaires.

Gepetrol, qui appartient à l’État, n’a pas non plus répondu à la question de savoir si elle avait l’intention de prendre le contrôle des licences d’Exxon pour elle-même. Le gouvernement a déclaré qu’il chercherait à garantir des emplois locaux pendant le processus de déclassement. Le ministère du Travail prévoit d’organiser un salon de l’emploi, avec des discussions sur la possibilité de fournir une formation pour le travail. Le FPSO Serpentina continue de produire, malgré les problèmes du FPU Zafiro. Il est entendu qu’il est également prévu de ramener une partie de la production fermée via la plate-forme Jade.

Les relations entre Exxon et la Guinée équatoriale se sont tendues ces dernières années. Le gouvernement a poussé l’entreprise américaine à investir davantage dans des projets. Exxon, quant à elle, a concentré ses efforts sur les ressources nationales de schiste et le Guyana. Elle réduit sa participation dans des projets africains matures, tels que ses actifs au Tchad et ses coentreprises nigérianes onshore. En 2021, Exxon a cédé une quantité substantielle de superficie au large de la Guinée équatoriale. Plus tôt cette année, il a également été rapporté que Chevron avait l’intention de vendre ses actifs dans ce pays d’Afrique de l’Ouest, acquis dans le cadre de son achat de Noble Energy.

About Post Author