Energia Africa

Actualité, Energie, environnement, Hydrocarbures

Cameroun : Sinosteel signe un contrat de 680 millions de dollars pour une mine de fer

Le gouvernement camerounais a signé un accord d’extraction de minerai de fer à haute teneur de 420 milliards de francs CFA (675,96 millions de dollars) avec une filiale de Sinosteel Corporation Limited.

Sinosteel Cam SA, la filiale camerounaise de l’entreprise minière chinoise appartenant à l’État, développera la mine de minerai de fer de Lobe dans ce pays d’Afrique centrale, aidant la Chine à diversifier ses sources de minerai de fer au-delà de l’Australie, avec laquelle elle est en guerre commerciale, et Brésil.

Dans le cadre d’une première convention minière de 20 ans, conclue le 6 mai dans la capitale Yaoundé et vue par Reuters jeudi, Sinosteel Cam vise à extraire 10 millions de tonnes de minerai à 33% de fer par an.

Elle l’enrichirait pour produire 4 millions de tonnes de minerai à 60 % de fer, qui seraient ensuite expédiées. Le minerai de fer à haute teneur est particulièrement apprécié dans la fabrication de l’acier, car il entraîne des émissions de carbone inférieures à celles du minerai de qualité inférieure.

Le projet sera autofinancé à 30%, avec 70% du financement provenant de prêts bancaires, précise la convention.

La mine de Lobe, à 200 kilomètres (124 miles) au sud-est de la capitale économique Douala et à 40 km de la ville portuaire de Kribi, contient 632,8 millions de tonnes de minerai de fer.

Sinosteel construira une usine d’enrichissement, un pipeline pour acheminer le minerai vers le port, un terminal minier au port et une centrale électrique, a indiqué la convention, sans préciser le type de centrale électrique.

Les responsables de Sinosteel n’ont pas encore précisé quand ils envisagent de commencer l’exploitation minière, mais en vertu du code minier camerounais, la société doit commencer dans les cinq ans suivant l’octroi du permis minier.

La convention prévoit que 15% du minerai de fer soit fourni au marché local, mais le Cameroun pourrait autoriser Sinosteel à l’exporter si la demande locale est trop faible.

Le projet devrait générer au moins 600 emplois directs et 1 000 emplois indirects, a déclaré le ministre camerounais des Mines, Dodo Ndoke Gabriel.

(1 $ = 621,3400 francs CFA)

(Par Amindeh Blaise Atabong; Édité par Helen Reid et Barbara Lewis)