Energia Africa

Actualité, Energie, environnement, Hydrocarbures

Côte d’Ivoire : Fortuna Silver accélère les travaux pour démarrer la production d’or à Séguéla mi-2023

1 million d’onces en 9 ans, c’est le volume de production que pourrait livrer le projet d’or de Séguéla en Côte d’Ivoire. La construction de la mine avance bien et le calendrier prévu devrait être respecté.

En Côte d’Ivoire, le développement du projet aurifère Séguéla est achevé à 61 %. C’est ce qu’a indiqué la compagnie canadienne Fortuna Silver dans une mise à jour opérationnelle publiée mardi 21 juin, précisant qu’elle est en bonne voie pour atteindre son objectif qui est d’entrer en production d’ici mi-2023.

On apprend ainsi que tous les travaux clés ont commencé sur le site et que la construction progresse bien. Le contrat d’exploitation minière a été signé avec l’entrepreneur Mota-Engil et les premières livraisons d’équipements arrivent à Abidjan.

«?Séguéla a franchi les étapes de la conception et de l’approvisionnement et la plupart des travaux critiques de terrassement et de génie civil sont maintenant sortis de terre avant la prochaine saison des pluies, conformément au budget et au calendrier?», a commenté Paul Criddle, chef de l’exploitation Afrique de l’Ouest chez Fortuna.

Pour rappel, selon l’étude de faisabilité publiée en avril dernier, c’est en moyenne 120?000 onces (3,4 t) d’or qui devraient annuellement s’ajouter, sur la durée de vie de la mine, à la production nationale d’or ivoirienne qui s’est élevée à 38,27 t en 2020 selon le gouvernement. C’est un autre atout qui va aider à changer la dimension du pays dans le cercle des producteurs africains du métal jaune.

Agence Ecofin