Energia Africa

Actualité, Energie, environnement, Hydrocarbures

Electricité : Début de l’étude sur la connexion électrique sous-marine Italie-Tunisie

Une étude de faisabilité marine a commencé pour un projet de connexion électrique sous-marine Italie-Tunisie de 600 MW entre les réseaux nationaux de l’Italie et de la Tunisie.

La société de certification marine RINA travaille avec la filiale tunisienne Comete Engineering sur l’appel d’offres pour l’étude du raccordement électrique sous-marin. L’appel d’offres a été lancé par ELMED ÉTUDES SÀRL, une joint-venture entre Terna et la Société Tunisienne de l’Électricité et du Gaz (STEG), les deux sociétés qui gèrent respectivement les réseaux de transport d’électricité italien et tunisien.

Ce projet d’interconnexion électrique Italie-Tunisie est important pour le transfert d’électricité entre les deux pays. Il assurera la sécurité et la durabilité énergétique des deux pays et la création d’un réseau électrique méditerranéen qui reliera les pays d’Afrique du Nord à l’Europe. En outre, il favorisera une intégration totale du marché. Le câblage connecteur s’étendra sur 200 km avec des sections terrestres et sous-marines à jusqu’à 800 m de profondeur. Si l’étude de faisabilité est concluante, le RINA prévoit de réaliser les travaux dans un délai de 3 à 4 mois. Le projet de relevé sous-marin a débuté en avril 2021 et durera un an. Il identifiera deux sites d’atterrissage possibles à chaque extrémité de l’interconnexion. La meilleure option possible sera ensuite déterminée en termes d’aspects géologiques et environnementaux. L’étude établira également des itinéraires possibles pour la section sous-marine, en identifiant et en évaluant les contraintes et les obstacles.