Energia Africa

Actualité, Energie, environnement, Hydrocarbures

Gabon : VAALCO découvre du pétrole sur Etame Marin

Au Gabon, la société pétrolière américaine VAALCO Energy a fait le point, le 7 février, sur ses opérations pétrolières sur le bloc Etame Marin. Celui-ci concerne d’une part la mise en production du puits de développement Etame 8H-ST. D’autre part, il livre les performances de l’entreprise pour le dernier trimestre 2021, tout en évoquant certains de ses projets pour 2022.

VAALCO a ainsi annoncé que le forage du puits de développement Etame 8H-ST du champ d’Etame, a été effectué avec succès. Le puits a permis de mettre la main sur les hydrocarbures du réservoir Gamba qui n’avaient pas été introduits dans la base exploitable de la société, au cours des dernières campagnes.

La société a ensuite procédé à des tests qui indiquent un écoulement d’environ 4 200 barils de bruts par jour soit un peu plus de la moitié de l’objectif de la société au terme du forage des quatre puits, soit 7 000 à 8 000 barils par jour.

La société a fait savoir que le bilan de ses activités au terme du dernier trimestre 2021 est globalement positif. Ainsi, sur la période, VAALCO signale, d’une part, une augmentation de sa production à environ 7 550 b/j nets pour le dernier trimestre pour une moyenne annuelle d’environ 7120 b/j nets.

D’autre part, le producteur américain signale d’excellents résultats financiers, surtout grâce à l’embellie des prix du pétrole sur les marchés. Ainsi, VAALCO a engrangé 57 millions de dollars pour le dernier trimestre et environ 200 millions de dollars pour toute l’année 2021. La société a maintenu un bilan non grevé de dettes tout en ayant à disposition un solde de trésorerie d’environ 48,7 millions de dollars. En outre, elle a annoncé un encaissement de 22,5 millions de dollars en janvier 2022, pour une livraison de cargaison effectuée en décembre.

Sur les quatre puits de la campagne de forages 2021/2022, deux sont des puits de développement qui seront forés sur le champ d’Avouma. Le tout, pour un coût compris entre 74 millions et 91 millions de dollars nets, correspondant à la participation de 63,6 % de VAALCO.

 

Source : AgenceEcofin