Energia Africa

Actualité, Energie, environnement, Hydrocarbures

Le Soudan a exporté tout son or vers les Emirats arabes unis au premier semestre 2022

Malgré la domination de l’exploitation artisanale, le Soudan est l’un des trois premiers producteurs d’or en Afrique. Grâce à Dubaï, les Emirats arabes unis sont l’une des destinations privilégiées pour exporter cette production.

Les Emirats arabes unis ont importé toute la production d’or du Soudan au cours des six premiers mois de l’année. C’est ce que rapporte cette semaine l’agence de presse d’Etat SUNA, qui cite la Banque centrale du pays.

Centre mondial du négoce de l’or principalement grâce au souk de Dubaï, les Emirats arabes unis sont en effet devenus au cours des dernières années l’une des premières destinations de l’or produit en Afrique avant sa réexportation vers d’autres destinations. Cependant, cette prédominance a aussi des effets pervers, car plusieurs circuits non officiels d’exportation d’or en provenance des pays africains, Soudan inclus, aboutissent à Dubaï.

Pour rappel, les revenus liés aux exportations d’or du Soudan au premier semestre s’élèvent à 1,3 milliard $, contre 1,01 milliard $ pour la même période en 2021. Cette hausse des revenus suit celle de la production, qui est en augmentation continue depuis 2020, selon le directeur de la Sudanese Mineral Resources Company.

Si les chiffres de production du Soudan sont parfois tronqués du fait du rôle prépondérant du secteur artisanal dans ses performances, le pays est généralement considéré comme le troisième producteur d’or africain, derrière les deux autres géants que sont l’Afrique du Sud et le Ghana.

Emiliano Tossou

About Post Author