Energia Africa

Actualité, Energie, environnement, Hydrocarbures

Pétrole : Au Ghana , Tullow vise une croissance de sa production en 2023

Le passage de Tullow Oil à une position plus conservatrice porte ses fruits, semble-t-il, avec une dette en baisse et des flux de trésorerie en hausse.

La société a choisi, sous la direction du PDG Rahul Dhir, de se concentrer sur le Ghana et de réduire une grande partie de ses intérêts d’exploration. Il augmente ses dépenses au Ghana cette année, dans le but de stimuler une nouvelle production en 2023.

Le plan « progresse bien avec des améliorations significatives en matière de sécurité, d’efficacité opérationnelle et de performances de forage », a déclaré Dhir ce matin dans un communiqué commercial.

“Nos plans au Ghana, où nous sommes en train d’augmenter nos participations dans les champs Jubilee et TEN, nous positionneront pour fournir le flux de trésorerie disponible afin de réduire l’endettement à moins de 1,5x d’ici 2025”, a déclaré le PDG.

“Ailleurs, nos opportunités d’exploration non opérées en champ proche au Gabon, notre projet de développement révisé au Kenya et le puits d’engagement Beebei-Potaro en Guyane ont également le potentiel d’être des moteurs de valeur importants pour Tullow.”

La production de Tullow en 2021 était de 59 200 barils équivalent pétrole par jour, conformément à ses prévisions.

Il s’attend à ce que le flux de trésorerie sous-jacent pour l’année soit d’environ 700 millions de dollars, avec un flux de trésorerie disponible de 250 millions de dollars.

Les revenus en 2021 devraient être d’environ 1,3 milliard de dollars, sur la base d’un prix du pétrole réalisé de 63 dollars le baril. Les dépenses en capital se sont élevées à 265 millions de dollars, tandis que les dépenses de démantèlement étaient de 70 millions de dollars. La société a réduit sa dette nette à 2,1 milliards de dollars à la fin de l’année, contre 2,4 milliards de dollars au début.

Le Ghana est au cœur des opérations de l’entreprise. Redémarrant le forage en avril, il a complété quatre nouveaux puits et un reconditionnement.

Cette année, Tullow prévoit une production de 55 000 à 61 000 boepd. La société s’emploie à renforcer ses intérêts ghanéens via l’acquisition de participations auprès d’Occidental Petroleum, ce qui devrait ajouter 5 000 boepd supplémentaires.

Les dépenses en capital seront d’environ 350 millions de dollars cette année, dont 270 millions de dollars iront au Ghana. Le démantèlement coûtera 100 millions de dollars.