Energia Africa

Actualité, Energie, environnement, Hydrocarbures

Pétrole | Cameroun : Maersk remporte les travaux du FSO

La Cameroon Oil Transportation Co. (Cotco) a confié les travaux du terminal maritime de Kome-Kribi à Maersk Supply Service. Le contrat porte sur la phase deux d’un projet de maintenance du système d’amarrage sur l’unité flottante de stockage et de déchargement.

« Il s’agit d’un autre projet important pour Maersk Supply Service, et nous sommes fiers d’avoir obtenu un contrat supplémentaire de Cotco après l’achèvement réussi de la phase 1 », a déclaré Olivier Trouvé, responsable des solutions intégrées de Maersk.

« Notre objectif est maintenant de livrer ce projet de réparation d’amarrage aux normes élevées de qualité et de sécurité attendues par notre client. »

Maersk remplacera deux bras de liaison sur un système d’amarrage à joug sur le terminal dans le cadre de cette deuxième phase. La première phase a vu l’entreprise réaliser la conception, l’ingénierie, l’approvisionnement et l’installation d’un système de redondance temporaire, a-t-il déclaré.

Le contrat couvre la gestion de projet et l’ingénierie, en plus des deux mois d’opérations offshore. Les travaux devraient démarrer au quatrième trimestre 2022.

Maersk fournira un navire de soutien sous-marin (SSV) de classe I, en plus de deux navires de ravitaillement de remorqueurs de manutention d’ancres (AHTS).

Le directeur principal de l’affrètement de la société pour l’Afrique, Thomas Danielsen, a déclaré que le travail était une «nouvelle opportunité de combiner notre vaste expérience des navires avec nos capacités de gestion de projet pour effectuer des travaux sur un système d’amarrage moins courant, où les opérations dans ce cas se dérouleront au-dessus de la surface. Cela montre également comment nous développons continuellement les services que nous pouvons offrir au marché. »

Le FSO Kome-Kribi 1 est la route d’exportation de la production pétrolière du Tchad. Les exportations ont commencé en octobre 2003. ExxonMobil a joué un rôle déterminant dans le projet mais est en train de vendre sa participation de 40 % à Savannah Energy.

Le FSO a exporté environ 16 millions de barils au cours des quatre premiers mois de 2021, contre 17 millions de barils au cours de la même période de 2020.

Maersk a également indiqué avoir remporté, en juin, les travaux du projet Mero 2 au Brésil. Les travaux brésiliens portent sur la pose de 24 ancres torpilles, qu’il réalisera sur 2021-2022.