Energia Africa

Actualité, Energie, environnement, Hydrocarbures

Sanu Gold prend une participation majoritaire dans trois projets aurifères en Guinée

En 2021, les mines industrielles d’or de Guinée ont livré 577?000 onces contre 439?000 onces en 2019. Une progression qui devrait continuer dans les années à venir, grâce à la multiplication de projets aurifères attirant des sociétés étrangères.

En Guinée, la junior minière canadienne Sanu Gold a officiellement acquis une participation initiale de 51 % dans les permis d’exploration aurifère Daina, Diguifara et Bantabaye. C’est ce qu’elle a annoncé le jeudi 15 septembre, précisant qu’il s’agit de la fin de la phase 1 d’un contrat de coentreprise conclu il y a plus d’un an avec trois sociétés guinéennes.

Pour y arriver, Sanu Gold a dépensé au moins 400?000 $ en travaux d’exploration sur chacun des projets. «?En peu de temps, nous avons défini des anomalies aurifères de plusieurs kilomètres de long, que nous commençons maintenant à tester par forage?», a commenté Martin Pawlitschek, PDG de la compagnie.

La société devra consacrer 600?000 $ supplémentaires au cours des 18 prochains mois à chacun des projets afin de porter sa participation à 75 %. Un nouvel investissement de 1 million $ ou la réalisation d’une première estimation de ressources et d’une évaluation économique préliminaire respectivement à Daina, Diguifara et Bantabaye donneront à Sanu Gold 5 % d’intérêts supplémentaires dans ces projets.

Emiliano Tossou

About Post Author