Energia Africa

Actualité, Energie, environnement, Hydrocarbures

Burkina Faso : le gouvernement octroie deux permis d’exploitation d’or à des sociétés locales

Au Burkina Faso, les sociétés locales Stargate Miniera et Wend Panga Or ont obtenu chacune un «?permis d’exploitation semi-mécanisée d’or?», respectivement pour les projets Diatara et Gnimpere. C’est l’une des décisions du Conseil des ministres tenu à Ouagadougou le mercredi 24 août.

Dans les détails, le permis octroyé à Stargate Miniera s’étend sur 100 hectares et devrait lui permettre de produire annuellement 23,36 kg d’or sur trois ans et deux mois, dans la commune de Midebdo, province du Noumbiel. L’Etat s’attend à tirer 211?803?500 Fcfa de revenus sur cette période (environ 323?000 $ au cours actuel).

Quant à la société Wend Panga Or, les droits miniers qu’elle a obtenus couvrent également une superficie de 100 hectares dans la commune de Dano, province du Ioba. Les revenus attendus pour l’Etat sont de 221?558?750 Fcfa (environ 338?035 $) sur une durée de vie de la mine d’environ treize mois et demi.

Pour rappel, les mines d’or du Burkina Faso ont livré 66,85 tonnes en 2021. Le métal jaune représente le premier produit d’exportation du pays et contribue largement à la place prépondérante du secteur minier dans l’économie locale.

Selon le rapport 2020 de la branche burkinabé de l’Initiative pour la transparence dans les industries extractives (ITIE-BF), les Mines représentent en effet plus de 12 % du PIB, 75 % des exportations et 8 % des revenus de l’Etat.

Emiliano Tossou

About Post Author