Energia Africa

Actualité, Energie, environnement, Hydrocarbures

En 2022, le Ghana finira à nouveau derrière l’Afrique du Sud en matière de production d’or

Le Ghana a perdu en 2021 le titre symbolique de premier producteur africain d’or, à cause d’une baisse de 30 % en glissement annuel de sa production (2,8 millions d’onces). L’Afrique du Sud qui en a profité pour récupérer cette place, produit au moins 3,3 millions d’onces d’or depuis 2019.

Au Ghana, la production d’or devrait progresser de 4 % en glissement annuel cette année, d’après Fitch Solutions. Dans une note de recherche relayée par plusieurs médias locaux, le cabinet attribue cette progression à l’entrée en production de nouvelles mines et aux fruits de la politique d’intégration des mineurs artisanaux illégaux dans les circuits officiels.

Si cette prévision se concrétise, la production d’or du Ghana devrait donc atteindre 2,93 millions d’onces en 2022. Ainsi, sauf cataclysme dans le secteur aurifère sud-africain, le Ghana ne devrait pas récupérer le titre symbolique de premier producteur d’or africain, perdu l’année dernière au profit de la nation arc-en-ciel.

En effet, malgré une importante baisse depuis cinq ans, la production d’or en Afrique du Sud n’est jamais tombée, depuis 2019, à moins de 3 millions d’onces, oscillant entre 3,3 et 3,7 millions.

Agence Ecofin

 

About Post Author