Energia Africa

Actualité, Energie, environnement, Hydrocarbures

Mines : Minergy Coal relance ses projets de cotation au LSE

Le seul mineur de charbon privé du Botswana, Minergy, a relancé son projet d’inscrire ses actions à la Bourse de Londres (LSE) pour réduire sa dette et augmenter sa production dans un contexte de boom mondial des matières premières, a déclaré vendredi son directeur général.

En 2018, Minergy a mis de côté ses projets de premier appel public à l’épargne sur le marché boursier junior AIM de Londres, alors que les prix du charbon s’effondraient sur le marché d’Afrique australe tandis que l’incertitude entourant le Brexit pesait également.

« Nous envisageons maintenant de nous inscrire sur le London Stock Exchange Standard Market, et non sur l’AIM, car nous pensons que c’est plus rentable et moins onéreux sur le plan administratif », a déclaré Morné du Plessis à Reuters en réponse à des questions envoyées par courrier électronique.

« (Le) montant dépend de l’appétit du marché, mais nous utiliserions des fonds pour financer le doublement de la capacité et régler une dette coûteuse », a-t-il ajouté, sans fournir de calendrier pour l’introduction en bourse.

La mine de charbon Masama de Minergy, qui a été mise en service en 2018, a une capacité de production de 1,2 million de tonnes par an et la société prévoit de doubler sa production si elle obtient un contrat pour fournir la compagnie d’électricité Eskom en Afrique du Sud voisine.

Minergy a été présélectionnée en octobre 2020 pour alimenter la centrale électrique d’Eskom à Tutuka et un processus de diligence raisonnable est actuellement en cours.

« Nous avons été informés que le processus serait terminé d’ici février 2022 et sur la base du résultat d’un accord d’approvisionnement peut-être conclu », a déclaré Du Plessis.

Outre les clients locaux, Minergy exporte actuellement du charbon vers l’Afrique du Sud et la Namibie.

On estime que le Botswana détient des réserves de charbon d’environ 212 milliards de tonnes, mais le pays ne compte que deux mines de charbon en exploitation, la mine de Masama de 390 millions de tonnes étant la première mine de charbon privée.

L’autre mine est la mine de charbon de Morupule, propriété de l’État. Le Botswana cherche à diversifier son secteur minier loin des diamants, le pilier de son économie.

EDITÉ PAR : REUTERS