Energia Africa

Actualité, Energie, environnement, Hydrocarbures

Pétrole| Angola : Eni et bp finalisent un accord pour créer une nouvelle coentreprise indépendante

bp et Eni ont signé un accord pour former une nouvelle société indépendante à 50/50, Azule Energy, une société de bp et Eni, par la combinaison des activités angolaises des deux sociétés. Cet accord fait suite au protocole d’accord conclu entre les sociétés en mai 2021.

Azule Energy sera une nouvelle société énergétique internationale, gérée de manière indépendante, avec plus de 200 000 barils équivalents par jour (boe/d) de production nette de pétrole et de gaz et deux milliards de barils équivalents de ressources nettes. Elle devrait être le plus grand producteur d’Angola, détenant des participations dans 16 licences et participant à la coentreprise Angola LNG. Azule Energy reprendra également la participation d’Eni dans Solenova, une entreprise solaire détenue conjointement avec Sonangol.

Azule Energy disposera d’un solide pipeline de nouveaux projets qui démarreront au cours des prochaines années, notamment les nouveaux projets pétroliers Agogo et PAJ dans les blocs 15/06 et 31 respectivement. Elle développera également le New Gas Consortium (NGC), le premier projet de gaz non associé du pays, qui soutiendra les besoins énergétiques de l’économie croissante de l’Angola, son parcours de décarbonisation et renforcera son rôle d’acteur mondial du GNL.

bp et Eni partagent des objectifs communs pour Azule Energy dans la réalisation des ambitions en matière d’environnement et de durabilité.

bp et Eni pensent que la combinaison de leurs efforts dans une perspective à long terme créera des opérations plus efficaces et offrira le potentiel d’une augmentation des investissements, de la création d’emplois et de la croissance en Angola. Azule Energy continuera à développer tout le potentiel du secteur amont du pays, tout en se positionnant pour saisir les nouvelles opportunités de la transition énergétique avec le rôle croissant du gaz et des énergies renouvelables dans son portefeuille.

Bernard Looney, directeur général de bp, a déclaré : “L’Angola est depuis longtemps un pays important pour les opérations de bp et cette nouvelle entreprise innovante souligne et permet notre engagement continu dans le pays. Eni est un partenaire précieux avec lequel nous travaillons dans la région. Azule Energy s’appuie sur nos forces et nos compétences combinées et, plus important encore, est ancré dans nos valeurs et nos convictions communes sur ce que devrait être l’avenir de l’énergie. En fin de compte, Azule Energy sera en mesure de réaliser des gains d’efficacité et de concrétiser de nouvelles opportunités au sein d’un portefeuille élargi et vraiment passionnant”.

Claudio Descalzi, PDG d’Eni, a déclaré : “La création d’Azule Energy est une nouvelle étape dans la mise en œuvre de notre approche stratégique visant à accélérer la croissance par le biais de sociétés ciblées, légères et financièrement indépendantes. En combinant deux entreprises de classe mondiale en une seule équipe plus forte, Azule Energy tirera parti des synergies et des actifs de haute qualité, en stimulant les activités en Angola et disposera de l’un des plus grands portefeuilles d’opportunités de production, de développement et d’exploration en Afrique sub-saharienne. bp partage nos valeurs et notre approche de la transition juste et nous sommes très heureux d’être partenaires de cette initiative.’

Les performances en matière de santé, de sécurité et d’environnement, la réalisation des projets et l’efficacité de la production seront des domaines prioritaires pour la nouvelle entreprise. La coentreprise conservera l’accès aux technologies de classe mondiale et aux meilleures pratiques grâce à des domaines ciblés d’assistance technique d’Eni et de bp. Azule Energy poursuivra les engagements d’investissement social de bp et d’Eni en Angola.

Depuis l’annonce de l’intention de former la coentreprise en mai 2021, bp et Eni ont travaillé en étroite collaboration avec le gouvernement angolais et la création d’Azule Energy sera soumise à toutes les approbations gouvernementales et autres habituelles, dans le but de réaliser la transaction au second semestre 2022. Une fois créée, Azule Energy sera comptabilisée à la valeur de consolidation par bp et Eni. La production d’hydrocarbures et les émissions de GES continueront d’être déclarées sur la base des parts de capitaux propres.

Actuellement, Eni est l’opérateur des blocs 15/06 Cabinda North, Cabinda Centro, 1/14, 28 et bientôt NGC. En outre, Eni a une participation dans les blocs non exploités 0 (Cabinda), 3/05, 3/05A, 14, 14 K/A-IMI, 15 et dans Angola LNG.

bp est l’opérateur des blocs 18 et 31 au large de l’Angola et détient des participations non exploitées dans les blocs 15, 17, 20 et 29. bp a également des intérêts non exploités dans NGC et Angola LNG.